Face au vieillissement, l’empowerment dans l’habitat

Présentation de Michel Blondel
Trois points d’entrée :

1. Le vieillissement

6 millions de >75 ans…
Longue durée de la retraite
Petits revenus…mais capital patrimonial (>50% propriétaires)
Lien familial distendu, mais beaucoup d’entraide associative
Désir majoritaire de rester à domicile, et dans la vie de la ville
Tensions multiples entre ressources – logement inadapté – perte d’autonomie – inquiétude -solitude
…Une prise de conscience politique : la loi sur le vieillissement…revalorisation de l’APA, aide au répit, plan d’adaptation de 80000 logements d’ici 2017, des « résidences autonomie »

2. L’habitat

  • Logement privé majoritaire, très largement inadapté
  • Offre de maisons de retraite dépassée, des foyers-logement peu nombreux
  • Baisse des mises en chantier en 2013
  • Développement des résidences services privées (en copropriété) de 2 types de services
  • Emergence faible de l’habitat groupé, surtout en Europe du Nord
  • Initiatives départementales pour le logement adapté : charte Rhône Plus
  • … Loi ALUR : coopératives d’habitants…, entre logement social et promotion privée, auto promotion, crowdfunding, clauses anti spéculation

3. Les services à domicile

  • Beaucoup d’aides interpersonnelles et associatives
  • Un marché accompagné par l’Etat (le plan de cohésion sociale de 2005), l’Agence des services à la personne, des labels…et le chèque emploi service
  • Des SAD et SSIAD organisés (30 000 salariés)
  • Emergence de SEL, d’accorderies, de logements inter générationnels (Victoria à Lyon)
  • Les bailleurs sociaux sont encouragés à moderniser (Grand Lyon Habitat)
  • … loi sur le vieillissement ici aussi

L’accompagnement des seniors dans leur projet d’habitat

Débat

  • Une problématique très transversale…un problème complexe et souvent des positions paradoxales de toutes les parties intéressées…les institutionnels comme les seniors
  • La difficulté de se faire entendre dans le système institutionnel (exemple des Babayagas, dans leur initiative de Saint-Priest soumise aux aléas des changements politiques)
  • Un problème à grande échelle, qui fait appel à l’invention
  • Le danger d’une trop grande prise en charge des seniors…au risque d’accélérer leur perte d’autonomie
  • Le tabou du vieillissement, qui retarde les prises de conscience et les décisions de bouger
  • Le besoin de participer en amont, dans la conception des projets, mais aussi la question du temps de réalisation d’un projet d’habitat qui conduit à se projeter à 3 ans
  • L’importance de concevoir un cadre inter générationnel, des liens interactifs
  • Un projet d’habitat participatif en cours à Grézieu la Varenne, un exemple de restructuration d’une maison de retraite à Vaise dans une optique inter générationnelle
  • Des solutions multiples à développer, selon les situations, les ressources, …et de participer au projet (« çà fait vivre »)
  • Des jeunes en quête de colocations constructives chez des anciens…
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s