Novembre 2016

Partenariat avec la Bibliothèque municipale (BM) autour de son projet « Démocratie »

Dans le cadre de ce projet sous l’intitulé ambitieux de « rêver, penser, agir », la bibliothèque organise le 11 février un débat sur la question des conflits de proximité dans l’exercice d’une démocratie locale.

Agir café est retenu ainsi qu’un autre intervenant extérieur (Bertrand Paris/Tadaa) pour animer cet atelier d’une quarantaine de personnes. Trois récits de situations vécues devraient être exposés en introduction des débats : l’opération Mazagran, le quartier Moncey/Voltaire et une expérience de conseil citoyen dans la politique de la ville. Un débat organisé et animé en petites tables de 6 participants devrait favoriser une prise de parole libre sur ce sujet. Une première grille de questions a été élaborée et proposée à la BM.

Pour mieux préparer cette session qui devrait mobiliser 5 participants d’Agircafé, nous avons procédé à un premier débat de défrichage du sujet, traitant notamment des aspects ci-après :

  • Nous existons dans la relation, ce qui passe par un ensemble d’échanges générateurs de convergences et de résistances à élucider. La question de la transformation ou non des dissensus en compromis suppose un travail organisé, et un partage a minima de valeurs communes
  • Deux niveaux de conflit à distinguer : entre les citoyens, d’une part et entre les citoyens et les élus. Dans les deux cas, un besoin de rassembler pour constituer un groupe cohérent
  • Forts de leur légitimité élective, les élus sont tentés d’imposer en éliminant les contre- pouvoirs. Leurs administrations et autres experts ne contribuent-ils pas à étouffer la parole et les envies d’agir des citoyens ?
  • Les processus délibératifs sont aussi importants que le résultat pour donner du sens à l’action collective. La situation de conflit peut ralentir l’action ou l’accélérer quand le rapport de forces est « chaud ».
  • La position des habitants face à un projet de long terme peut varier du fait du changement des rythmes de vie, de la structure démographique, comme des aspirations. Il importe aussi de garder la mémoire des lieux et de ceux qui les habitent
  • La question de la méthode se pose : doit-on satisfaire un besoin de régulation en institutionnalisant des dispositifs des rôles ? Quelle est la place des consultants et autres médiateurs ?
  • La question de la confiance et de l’exigence d’une reconnaissance réciproque semblent une clé de voûte dans la capacité à organiser et dépasser les controverses

Nous retrouverons certainement une partie de ces questions lors de l’événement de la BM…

 

 

 

Raconteurs d’itinéraires professionnels

La construction d’un dispositif d’évaluation de nos interventions est engagé. D’une récente session organisée auprès d’étudiants en sciences de l’éducation, où beaucoup d’inscrivent dans un processus de « fonctionnarisation », nous avons retenu une difficulté à faire entrer la perspective d’itinéraires professionnels incertains…

Apps’solu : appartements seniors solidaires en milieu urbain

Un prochain Agir café thématique sur le thème de l’habiter ensemble se tiendra le 7 Décembre (à confirmer)

 

Un projet culturel FNARS avec les sans-abris ?

 

Ce projet qui devrait prendre place en mars 2017 fait l’objet d’un crowdfunding. Info sur notre site prochainement.