Citoyenneté dans le financement participatif : le crowdfunding

images-1

Du don au prêt puis à la prise de participation ou l’achat d’action… le crowdfunding fait bouger les lignes, très vite. D’abord en quittant les sphères institutionnelles de financement pour se mettre à la portée directe du particulier. Ensuite en proposant de nombreux et nouveaux modes d’aides financières rémunérées ou pas…

Selon Accenture, l’économie collaborative mondiale péserait déjà plus de 350 milliards de dollars.

Du don au prêt puis à la prise de participation ou l’achat d’action… le crowdfunding

Avez-vous observé que les évolutions des processus de financement sont étonnamment rapides et qu’elles se traduisent autour de nous, par un double mouvement :

  • Descente vers les particuliers, regroupés ou non, au grand dam des institutions financières établies,
  • Choix de nombreux modes d’aides financières , au bon vouloir de chacun emprunteurs et prêteurs…

IMG_2400

1)     La remise à la mode du don, avec ou sans contrepartie

  • D’abord donner c’est échanger, nous rappelle le proverbe berbère !
  • D’aucuns affirment même que « donner c’est même recevoir », au moins de la considération… (voir Jean Michel Cornu : « Tirer bénéfice du don » FYP Editions)

Témoins tous ces nouveaux échanges sans contrepartie financière ; que ce soient le covoiturage, le bon coin, ou les services d’échanges libres SEL. Le dernier en date celui des monts d’or lyonnais : http://www.seldescabornes.org

Voire carrément les annonces de dons directs sur le site : http://donnons.org/ avec un sous-titre évocateur : Rien ne se perd – rien ne se crée – tout se recycle

2)     Le micro prêt solidaire

Dès 1977, le bangladais Mohammad Yunus, Prix Nobel 2006, avait développé les premiers concepts de microfinance (Grameen Bank). Depuis, grâce aux réseaux sociaux, de nombreux sites internet proposent directement aux internautes de prêter à des micro-entrepreneurs, exemple Kiva aux US dès 2004.

Si abus il y a eu, sous forme de surendettement aveugle, c’est encore à cause des institutions bancaires qui ont voulu faire du chiffre sans analyser les risques…

Un atout remarquable du vrai financement participatif, c’est de permettre des transactions mettant en relation des personnes physiques, créant une relation financière basée sur d’autres critères que la recherche unique de chiffre et de profit.

Dernière en date à Lyon, la plateforme internet développée par Jérémy Camus qui a déjà sollicité plus de 1500 internautes pour du prêt solidaire nord-sud : http://fr.xetic.org/

3)     Les autres formes de crowdfunding : à la pêche d’argent frais….

Rappelons ici que le prêt entre particuliers avait été initié jadis par le Crédit Mutuel pour aider les agriculteurs à s’aider mutuellement. C’était en Alsace en 1849 ! Les Caisses d’économie étaient nées, elles allaient devenir Crédit Mutuel.

Aujourd’hui c’est plutôt la NEF, devenue une banque à part entière depuis le 1er janvier, qui porte haut les couleurs du prêt solidaire. Elle publie chaque année les noms de ses emprunteurs et de ses prêteurs. Son application http://www.pret-de-chez-moi.coop/ en est devenue récemment le support accessible à tous, sociétaires ou pas.

Si la finance participative est un bon moyen de favoriser l’entraide, le crowdfunding va bien au-delà du prêt entre particuliers : un porteur d’idée, un groupe projet ou une entreprise en développement, va pouvoir communiquer au plus près de ses partenaires voire de ses clients, tester une idée, vérifier la faisabilité de son projet, procéder à une première levée de fonds… et même pré vendre ses produits ou services auprès de la communauté d’individus qu’elle aura informée et qui saura alors la soutenir.

Le financement participatif en capital, ou equity based crowdfunding, va permettre à un particulier de s’engager directement dans une prise de participation en compte associés et/ou en actions dans les entreprises ainsi financées, en particulier dans la cible des PME non cotées.

Toutes ces formes d’aides au financement avec possibilité d’échanges de produits services et/ou de rémunération via des intérêts, des dividendes (ou des plus-values potentielles quand les investisseurs deviennent actionnaires).

La CCI de Caen Normandie a lancé sa propre plate-forme de financement participatif : http://www.kiosktoinvest.com/

Fleur Pellerin, ministre déléguée à l’économie numérique, a annoncé le 14 février 2014 une série de simplification des contraintes réglementaires qui pèsent sur ce mode de financement en pleine expansion :

  • Les particuliers pourront prêter jusqu’à 1000 euros par projet.
  • Les start-up vont pouvoir lever jusqu’à un million d’euros auprès des internautes après avoir obtenu un agrément.
  • Pour la prise de participation dans des entreprises, un statut de conseil en investissement participatif (CIP) va être créé sans minimum de fonds propres. Cet agrément sera délivré par l’AMF.
  • Les plateformes de crowdfunding devront respecter des règles de déontologie et de transparence sur les frais et transmettre une information équilibrée et non biaisée sur les risques

En juin 2014 : le gouvernement déclare vouloir doper la création d’entreprises innovantes et donner à la France une avance en matière de financement des entreprises de croissance

Pas facile quand même, la mise en commun des apports individuels, bien que facilitée par le développement des réseaux sociaux et des communautés sur internet, n’est pas gagnée d’avance…

Jéremy Camus : “Qu’est-ce que l’économie collaborative” : http://www.letsco.co/quest-ce-que-la-consommation-collaborative/

On peut lire également Hubert de Vauplane : http://alternatives-economiques.fr/blogs/vauplane/2014/10/04/crowdfunding-attention-aux-desillusions/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s