Novembre 2014

Les 12 personnes présentes ont fait un « tour de parole » pour parler de leurs projets ou de leurs aspirations

Sur le plan des projets accompagnés par un membre du collectif

  • Les « raconteurs d’itinéraires professionnels » (voir descriptif du projet sur site). Jean-Pierre a fait part de sa rencontre programmée avec le rectorat de Lyon pour faire homologuer son projet et faciliter l’entrée dans les établissements. Il a lancé un appel aux présents pour trouver des raconteurs et des établissements ayant envie de faire raconter aux raconteurs. Prochaine avancée : la première intervention le 2 décembre à Lyon 1 avec 5 « raconteurs »
  • « Des hommes et des lieux » Association Collectionneuse de Paroles. Michel a travaillé avec les porteuses du projet pour examiner entre autres les statuts de l’association. Projet ambitieux pour lequel les deux fondatrices ont pris une année sabbatique. http://www.deshommesetdeslieux.com.
  • Dominique et Lise ont parlé du projet « Petites Bulles de Couleur ». Stéphanie et Cécile demande une aide pour faire le plan de financement. Dominique leur apportera un soutien sur ce plan avec l’aide de François, Lise regardant ce que la Ligue de l’Enseignement pourrait apporter.
  • Jacques relate la réflexion en cours avec Anciela pour les aider à faire franchir une étape à leur « pépinière d’initiatives citoyennes » en montant une proposition de sponsoring auprès des entreprises. Les jeunes bénévoles pourraient alors exercer leurs initiatives écologiques et solidaires en interne des entreprises les sponsorisant. Jean-Pierre propose un objectif en termes d’incitation autour de la transition énergétique.
  • Catherine fait le point sur le projet Apps’solu (voir descriptif du projet sur site) : l’étude commandée à la NEF sur le mode de financement adéquat va être remise fin novembre… Plusieurs contacts sont en cours dont un avec de promoteurs immobiliers pour faire rentrer un espace style Apps’solu dans leurs prochains programmes, et l’autre avec Grand Lyon Habitat au sujet de la gestion de résidences de personnes âgées. Bénédicte est intéressée à participer à ce projet.
  • Bernard fait également un point sur son projet « Tranquilou» : la fédération française de football a repris plusieurs des idées de Bernard au sujet de l’éducation à la civilité des jeunes et très jeunes joueurs. Bernard se pose la question de l’extrapolation de ces idées à l’ensemble de la société. Il rédige une fiche avec l’aide de Michel pour formaliser ses idées en la matière.

Sur le plan des aspirations perso pouvant (devant ?) déboucher sur des projets

  • Marie Thérèse va exposer ses peintures en 2015 au Fort de Vaise : c’est un aboutissement très fort (sans jeu de mots) pour elle qui peint depuis toujours. Invitation sous presse…
  • Martine monte actuellement une activité d’accompagnement de personnes en transition professionnelle, où le travail porterait sur les freins propres aux difficultés rencontrées par ces personnes. Il s’agit d’un projet à « lucrativité limitée » pour lequel elle recherche l’appui de collectivités. A suivre…
  • Bénédicte s’intéresse aux problèmes du logement et du vieillissement. Elle réfléchit à un projet d’atelier de bonne cuisine avec livraison à domicile, pour lequel elle va rencontrer la pépinière d’initiatives d’Anciela. Encore à suivre ! On évoque également le projet d’une « Accorderie » en cours de montage dans le 8ème arrondissement de Lyon (avec Anciela ?) : une Accorderie vise à lutter contre la pauvreté et l’exclusion en renforçant les solidarités entre des personnes d’âges, de classes sociales, de nationalités et de sexe différents. Toujours à suivre, pourrait constituer un beau sujet de présentation générale pour un prochain Agir café…

Pour fixer le thème possible de l’Agir Café de décembre autour de l’idée de l’empowerment en entreprise

  • Faisant le constat d’une part que l’entreprise est souvent un terrain où les citoyens trouvent peu d’occasion de se développer, et que d’autre part les modes de négociation classiques sont souvent réducteurs et limités, sans retombée en terme de capacités d’agir pour les salariés-citoyens
  • L’idée est d’imaginer d’autres modes de négociation, possible même entre acteurs ayant par ailleurs des divergences : quelle démarche possible pour atteindre des objectifs communs intéressants ces salariés-citoyens ?
  • Le montage de la présentation est en cours entre Dominique, Lise et François, avec des salariés d’entreprise et un syndicat.

C’est tout pour aujourd’hui !

Rendez-vous le mercredi 3 décembre chez Thibaut à 18h…

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s