Février 2015

Le point sur les projets

Apps’solu : la maquette juridique et économique du projet est assez précise pour qu’on lance un appel à des candidats potentiels pour investir dans un projet collectif

Les projets Anciela : en recherche de positionnement pour le financement de l’association côté entreprises

P’tites bulles en couleur : un document de communication simplifié en instance

Des hommes et des lieux : en recherche de terrains d’expérience

Raconteurs d’itinéraires professionnels

Une expérience conduite en milieu universitaire a été appréciée par les étudiants (nous avons conduit une enquête instructive sur cette intervention). Le caractère singulier d’une approche par témoignages sur le vécu des inflexions d’itinéraires des uns et des autres se démarque nettement du rôle d’orientation des conseillers d’orientation professionnelle.

La proposition d’intervention dans les lycées et établissements universitaires est aujourd’hui bien structurée. On cherche encore des opportunités d’intervention dans des établissements publics ou privés et des raconteurs d’itinéraires de métiers techniques.

La démarche engagée auprès du Rectorat a été accueillie avec intérêt et de nouvelles interventions seront programmées comme au lycée Saint-Just le 11 Mai

La possibilité d’effectuer de telles présentations dans un public de parents d’élèves a été envisagée.

Retour sur les débats des deux cafés précédents

Trois présentations thématiques ont retenu notre attention :

  • Le financement participatif (crowdfunding)
  • La création d’une monnaie locale : la Gonette
  • L’échange non monétaire : l’accorderie … voir documentation sur notre site

La recherche d’une économie plus collaborative est en plein développement, soit du fait de nouveaux cadres légaux (le financement participatif), soit de demandes citoyennes de contourner les systèmes financiers existants au profit d’un centrage fort sur le local : comment orienter des flux d’échange vers des activités choisies ?

Le cas en émergence de la Gonette dans le tissu lyonnais pose de nombreuses questions d’application, celle de la capitalisation et de la valeur (un lien avec l’euro qui se déprécie si l’argent ne circule pas) et notamment, au regard de nos préoccupations, la question de sa gouvernance.

Les échanges de temps proposés dans le cadre de l’accorderie supposent qu’il y ait des offreurs et des demandeurs, et que tout un chacun soit des deux côtés. Il suppose aussi que tous soient en mesure de reconnaître des compétences qui sont ainsi valorisées, quel que soit le sujet, l’âge ou le profil des échangeurs.

Ces propositions peuvent impacter plusieurs envies d’agir en cours :

Une bibliothèque virtuelle ?

Nous avons été sollicités pour organiser une circulation de documents ou de livres relatifs à nos sujets de prédilection. On a aussi évoqué les émissions radio podcastables (notamment France Culture)

Comme il est difficile d’organiser une circulation physique des ouvrages , nous renforcerons les liens sur des références utiles à l’appui de notre site agircafe.com et faisons encore une fois appel aux contributions, idées, suggestions de tous.

Si de plus, vous avez un talent de rédacteur de « bonnes feuilles », n’hésitez pas !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s